• L’ urgence: lorsque la vie est en jeu , lorsqu’il faut faire vite , la naturopathie n’est pas la première intention !!

La aussi ,il faut bien définir la notion d’ urgence ;par exemple le fait le fait d’ avoir de la fièvre est une réaction normale de l’ organisme (elle fait partie de la réaction du système immunitaire lorsque notre corps est agressé par des agents pathogènes)

Cependant, des pics de température prolongés avec des signes associés peuvent devenir une urgence ;dans ce cas , il faudra  appeler les intervenants nécessaires :professionnels  de santé (médecins , infirmiers , pharmaciens …) ou d’ urgence  ( pompiers , SAMU)

  • La compétence du praticien: ses connaissances , son expérience , son empathie ont leur importance car toute médecine est non seulement une science mais encore un art;.A chacun de le le cultiver et l’ entretenir.

Il apparait donc important de se former régulièrement , de réactualiser ses connaissances et de savoir écouter ….

  • La force vitale disponible: le naturopathe jouera sur la balance toxémie / énergie vitale en faveur de cette dernière, le but étant d’avoir l’ énergie nécessaire pour déclencher l’ auto-guérison .

En cas de présence mais d’ énergie insuffisante? le naturopathe pourra aider le client par des manœuvres d’ hygiène vitale en:

– réduisant l’ alimentation (ce n’est pas un régime mais un rééquilibrage alimentaire )

-éliminant les toxines endogènes ou exogènes

-augmentant la vitalité

-dérivant l’ énergie  nerveuse au profit du corps ( par exemple en travaillant sur le stress , les émotions )

Dans le cas contraire ,il est possible de déléguer à l’ homéopathie ou à l’ allopathie , cette dernière permettant la survie

  • Ne pas vouloir ou ne pas pouvoir se prendre en charge :ne jamais forcer quelqu’un s’ il n’ en a pas envie ou tout simplement s’ il n’est pas prêt ! La naturopathie demande une implication et une responsabilisation du client ..
  • Une demande à laquelle on ne peut pas répondre: tout est question de positionnement!

L’ essentiel est de savoir :

-ses limites

– conseiller et rediriger le praticien compétent dans le domaine concerné

En résumé , il faut considérer la naturopathie comme une médecine lente mais qui peut servir tous les jours ,à tout age et pour tout individu .

Rappels:

– le naturopathe n’est pas un médecin mais un éducateur de santé 

-le naturopathe  ne prescrit pas, il donne des conseils et établit un programme d’ hygiène vitale 

-le naturopathe ne doit en aucun cas , faire arrêter  un traitement prescrit par un médecin 

 

felis ut id, velit, pulvinar efficitur. at dapibus commodo risus Sed sed