❖Importance de l’ air 
– Nous suit dès la naissance, jusqu’à la mort(c’est ce qui tue en premier
/airways )
– Premier besoin physiologique: avant l’alimentation, le sommeil et l’élimination.
– Processus inconscient: pas besoin de penser à respirer pour le faire, et
heureusement, sinon nous n’aurions certainement pas passé notre première
nuit.
-Premier rôle de l’oxygène :permettre la production d’énergie par l’organisme
pour ses propres besoins (maintien de la température interne par exemple) et
pour l’ensemble de ses activités, physiques, psychiques et mentales.
-Tout se passe au niveau des cellules, dans de petits organites appelés
mitochondries(“piles”) : en présence d’oxygène, elles transforment les nutriments
issus du métabolisme en énergie directement utilisable par la cellule (ATP)

❖Une bonne santé mitochondriale est à la source de l’énergie vitale.

Physiologie =Ventilation Pulmonaire
1.L’inspiration active= Contraction des muscles
2.L’expiration passive = relâchement des muscles

L’émonctoire poumons en naturopathie
-permet de respirer mais joue un rôle de filtration et la protection de nos
organes (importance du nez /COVID )
-lutte efficacement contre les germes et sécrète des molécules protectrices
grâce au mucus
-les déchets mucosiques , crachats et catarrhes sont éliminés par le système
respiratoire , ils sont collants et insolubles
-l’élimination des déchets passe par les muqueuses du nez (rhume , sinusite ,
pharyngite ), les alvéoles pulmonaires ( asthme ), les bronches ( bronchites )avec
éventuellement une irritation des poils et la tentative par la toux de faire
ressortir les mucosités
-provenance :hydrates de carbone =amidons , féculents , certaines graisse et
sucres , sucres blancs et produits industriels
-le système respiratoire prend souvent le relais d’ un foie surchargé qui n’ arrive
pas à faire toute l’ épuration (exemple: chez les jeunes qui ont une forte vitalité ,
on peut observer de l’ acné chronique ou des rhumes à répétition , les déchets
gras et sucrés cherchant une voie de sortie)
-les poumons sont plus fragiles que la peau ; s’ ils doivent supporter plusieurs
années la charge d’éliminer les déchets en quantité , ils s’affaiblissent et des
maladies peuvent apparaître; ils deviennent plus sensibles aux attaques
microbiennes

Savez vous bien respirer?

-notre respiration est souvent trop haute , au niveau thoracique , courte et
irrégulière
-respiration idéale =celle des bébés qui ne sont pas stressés =ample et
régulière (30 à 60/min)
-en moyenne, adulte :12 à 20 /minute
-essayez de respirer consciemment et de pratiquer des exercices respiratoires
pour augmenter votre capacité pulmonaire et donc votre aptitude à
transmettre plus d’ oxygène à vos cellules

-vous serez en mesure de gérer votre stress , la respiration étant la seule
action à la fois consciente (volontaire ) et inconsciente ( involontaire=nous
respirons sans effort ) qui influence directement notre système nerveux
-le système nerveux régule les activités métaboliques de nos organes , il faut
veiller sur lui !!!

La symbolique du poumon en MTC
– considéré comme l’un des cinq organes Yin de la MTC
– est associé à l’élément Métal.
-le poumon est responsable de la respiration et de la circulation de l’énergie dans le corps.
-Un réveil entre 3 et 5 heures du matin : le corps fait face à des
problèmes respiratoires.
D’un point de vue psychologique, les poumons sont associés à la
mélancolie sentimentale et au chagrin. Un réveil nocturne durant ce
créneau peut donc traduire un état de tristesse, profond mal de vivre ,

Les techniques respiratoires
respiration complète =remplir les 3 étages respiratoires ; soufflez doucement
-respirations alternées :utilisées en médecine indienne et comme technique de
yoga , pour équilibrer les énergies (système sympathique /parasympathique )
-pauses poumons pleins ou vides: permet un meilleur échange d’ oxygène dans
le sang et une meilleure évacuation du gaz carbonique
une respiration nasale, ventrale, concentrée sur l’expiration, calme, ample et
lente va stimuler le système nerveux parasympathique.(je ralentis )
-à l’inverse, une respiration buccale, thoracique ou claviculaire, rapide et
superficielle va stimuler le système nerveux sympathique.(j’ accélère )

C’est-à-dire qu’on peut passer du mode “action” au mode “détente” ou l’inverse
si besoin, rapidement grâce à la respiration. C’est donc un super outil pour
apprendre à gérer son stress, son sommeil et ses émotions, entre autres.

 

 

sed facilisis fringilla libero felis ut